À l’occasion du 10e anniversaire du Festival International du Film Black de Montréal (FIFBM), la Fondation Fabienne Colas a décidé d’élargir son champ d’action et de mettre en place un volet formation pour participer à révéler la relève et les talents audiovisuels de demain issus de la diversité à travers le programme « Relève & Diversité ». Avec des projets chaque année différents, ce programme participe à offrir une visibilité mais aussi un soutien à la création et à la production dans le cinéma indépendant. Avec ce programme, la Fondation Fabienne Colas veut offrir un perfectionnement professionnel, un mentorat, une visibilité et une plateforme de diffusion professionnelle (via le FIFBM) à de jeunes cinéastes en herbe qui autrement ne seraient peut-être ni vus ni entendus et n’auraient pas l’opportunité de s’exprimer via le 7e art. À travers le Programme « Relève et Diversité » la Fondation Fabienne Colas veut créer une relève artistique forte qui détiendrait tous les outils nécessaires à son avancement professionnel, et lui offrir un environnement propice à la création artistique. Le premier volet de ce programme « Être noir à Montréal » fut un succès et a permis à 5 jeunes issus des communautés noires de réaliser leur 1er court métrage et de mettre ainsi en pratique leur talent créatif. Ils ont relevé le défi d’accomplir un projet professionnel de A à Z avec succès. Ce programme se concrétise par un premier projet pilote « Être noir à Montréal » en 2014, réalisé par la Fondation Fabienne Colas en collaboration avec L’inis, le Groupe Pimiento et l’ONF, sous la direction artistique du réalisateur Henri Pardo.

 

À propos du programme

À l’occasion du 10e anniversaire du Festival International du Film Black de Montréal – FIFBM, la Fondation Fabienne Colas a décidé d’élargir son champ d’action et de mettre en place un volet formation pour participer à révéler la relève et les talents audiovisuels de demain issus de la diversité à travers le programme « Relève & Diversité ».

Avec des projets chaque année différents, ce programme participe à offrir une visibilité mais aussi un soutien à la création et à la production dans le cinéma indépendant.

Avec ce programme, la Fondation Fabienne Colas veut offrir un perfectionnement professionnel, un mentorat, une visibilité et une plateforme de diffusion professionnelle (via le Festival International du Film Black de Montréal – FIFBM) à de jeunes cinéastes en herbe qui autrement ne seraient peut-être ni vus ni entendus et n’auraient pas l’opportunité de s’exprimer via le 7e art.

Projet 2014 : « Être noir à Montréal »

Ce programme se concrétise par un premier projet pilote « Être noir à Montréal », réalisé en collaboration avec L’inis, le Groupe Pimiento et l’ONF, sous la direction artistique du réalisateur Henri Pardo.




Le Diamant retrouvé de Jeff Figaro

Kafou Krèyol de Annick Maugile Flavien


Couleur Panachée de Sandra Cayo

Indie de Caesey Shakes


Bienvenue Chez Nous de Claude Emmanuelle Yapo

Les 5 cinéastes en herbes ont sélectionnés à travers un appel à candidatures qui s’adresse à de jeunes créateurs désirant s’orienter vers une carrière cinématographique mais n’ayant pas la chance, pour des raisons économiques, sociales ou culturelles, de profiter de l’encadrement nécessaire pour se perfectionner et se professionnaliser. Ils présentaient des prérequis en termes de production cinématographique mais surtout un intérêt prononcé et avéré pour l’audiovisuel et un réel projet de percer dans le milieu. Ils sont issus de communautés noires et ainsi directement concernés par la problématique de l’insertion sociale à la société montréalaise. Le comité de sélection composé du directeur artistique du projet et de représentants de la Fondation Fabienne Colas de l’INIS et du Groupe Pimiento a retenu les 5 profils correspondant le plus au projet selon les critères suivants :

  • être âgé entre 18 et 28 ans,
  • être issu d’une minorité visible,
  • avoir un réel projet professionnel de carrière dans l’audiovisuel,
  • avoir un minimum d’expérience dans la création audiovisuelle (des extraits de projets réalisés seront demandés),
  • démontrer une réelle motivation pour le programme.

Après plusieurs mois de travail intense, les 5 jeunes cinéastes de cette 1ère promotion issue du programme « Relève & Diversité » et la Fondation Fabienne Colas sont fiers de présenter le fruit de leurs efforts :


sandra
Sandra Cayo
jeff
Jeff Figaro
annick
Annick Maugile-Flavien


casey
Caesey Shakes
claudeemma
Claude Emmanuelle Yapo

Fondation Fabienne Colas : producteur et coordination
Productrice déléguée: Fondation Fabienne Colas
Coordonnatrice: Carole Villemonteix
Directeur artistique : Henri Pardo


L’inis : Formation et soutien à la production
Coordination formations, accompagnateurs, matériel : Jean Hamel
Formateurs : Luc Bourdon, Patricio Henriquez, Albert Kwan
Accompagnateurs : Harold Beaulieu, Jessica Gélinas, Feven Ghebremariam,
Mirek Hamet, Albert Kwan, Judith Plamondon, Ariane Louis-Seize-Plouffe, Jeanne-Marie Poulain,
Hugues Provencher, Emmanuel St-Pierre, Nicolas-Alexandre Tremblay


Pimiento : Formation, soutien à la production et post-production
Formation : Orlando Arriagada
Monteur : Guillermo Lopez Pérez
Superviseur de Postproduction: Charles Menher, Olivier Barthomeuf
Accompagnement du projet : Paola Arriagada, Yannick Déry
Soutien au projet : Isabel Jimenez, Sylvianne Tremblay


Remerciements :
Marie-Dominique Bonmariage (anciennement Directrice générale adjointe, Programme français, ONF)
Nathalie Cloutier (Productrice, ONF)
Jean-Pierre Laurendeau (Directeur principal, programmation – Canal D – Investigation)
Louis-François Grenier (scénariste, Pimiento)

Le projet « Être Noir à Montréal » consiste à offrir un accompagnement professionnel à 5 jeunes cinéastes issus des communautés noires dans le processus de création d’un court-métrage documentaire chacun sur le thème « Être noir à Montréal ».

Sélectionnés par un appel de candidatures parmi près de 35 candidats, ils ont bénéficié dans un premier temps de courtes formations à L’inis sur les différentes étapes de la production audiovisuelle. Puis ils ont été accompagné dans la création de leur projet de court-métrage par des professionnels de l’industrie (diplômés de L’inis) et l’ont réalisé avec du matériel professionnel selon des consignes précises (durée de 10 minutes maximum, 1 jour et demi de tournage, 2 jours de montage avec un monteur professionnel de Pimiento, etc.). Enfin, ils verront leur œuvre ainsi produite diffusée lors de la séance spéciale du 10e FIFBM où ils partageront leur expérience avec le public.

Avec comme thème « Être noir à Montréal », les 5 cinéastes se sont attachés à refléter la diversité des réalités d’intégration des Noirs issus de l’immigration à la société canadienne à Montréal.

Mot du directeur artistique et mentor, Henri Pardo :

« Qu’est-ce qu’Être noir à Montréal? Nous avons posé cette question à nos 5 jeunes réalisateurs afin qu’ils définissent qui ils sont, mais surtout pour qu’ils trouvent les moyens de raffiner le discours black et la force de la diversité culturelle de la métropole. Ils nous ont éblouis avec leur intelligence, leur passion, leur entêtement, leur candeur et même leurs plus grands doutes. »

« Je suis très fier d’avoir pu apporter ma modeste contribution à la réalisation du projet Être noir à Montréal. La qualité du cheminement des participants, leur soif d’apprendre et leur volonté de se dépasser démontrent hors de tout doute la grande pertinence de ce programme. »

Jean Hamel, L’inis

This post is also available in: Anglais