Actrice, réalisatrice, productrice, Fabienne Colas se donne corps et âme pour soutenir et faire briller le cinéma indépendant sur la scène internationale (en particulier le cinéma noir). C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle la Fondation Fabienne Colas a vu le jour pour ensuite créer le Festival International du Film Black de Montréal – FIFBM (anciennement le Festival du Film Haïtien de Montréal) qui est devenu non seulement le plus important festival du genre au pays, mais un acteur incontournable de la diversité culturelle au Québec en faisant la promotion du cinéma indépendant d’auteurs d’ici et d’ailleurs.

Considérée par plusieurs comme l’actrice la plus populaire du cinéma haïtien, Fabienne fut d’abord mannequin, puis Miss Haïti 2000 et a représenté Haïti à plusieurs concours de beauté en terre étrangère.

Femme d’action à l’esprit créatif, il n’y a rien à son épreuve : elle est à la fois présidente–fondatrice de sa fondation éponyme, du Festival International du Film Black de Montréal, du Festival Haïti en Folie à Montréal, du Festival du Film Black de Toronto, du Festival Fondu au Noir et du Festival du Film Québécois en Haïti en plus d’être très active au sein de la maison de production Zaza Productions.

En 2003, elle gagne le Ticket d’Or de la meilleure actrice pour le film Barikad en Haïti (réalisé par Richard Sénécal) et reçoit une nomination pour le même film au Haitian Entertainment Awards en Floride. Elle a joué dans plusieurs productions québécoises (Canada) tant sur le grand que sur le petit écran (Watatatow, l’Auberge du chien Noir, Comment Conquérir l’Amérique en une nuit) et est à la fois membre de l’Union des Artistes (UDA) et de l’Alliance of Canadian Television and Radio Artists (ACTRA) à Montréal. Elle a fait partie de plusieurs jurys prestigieux du milieu artistique québécois dont celui du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

Lauréate du Mois de l’Histoire des Noirs en 2010, Fabienne est un leader charismatique, d’une persistance et d’une persévérance inébranlables, qui fait bouger les choses. Une fois partie, plus rien ne peut l’arrêter. Sa mission première est de continuer à créer des plateformes pour montrer une diversité de voix, de visages et de points de vue.

Elle signe, en 2008, son premier film Minuit, long-métrage de fiction sur le vodou dans lequel elle tenait aussi un rôle principal.

Elle est détentrice d’une licence de deux nouvelles chaînes de télévision sur le câble auprès du Conseil de la Radiodiffusion et des Télécommunications Canadiennes (CRTC) dont les noms provisoires sont Diversité TV et Bon Goût TV. Ceci dans le but de favoriser une meilleure représentativité de la diversité culturelle à l’écran au Québec et au Canada et de donner ainsi une vitrine à ceux qui, autrement, ne seraient vus ou entendus.

Fabienne a fait partie de divers jurys dont ceux des Prix Gémeaux et du Conseil des Arts et des Lettre du Québec. Elle siège actuellement sur divers conseils d’administration dont celui de la Société de Célébrations du 375e anniversaire de Montréal.


Le 23 février 2015, Fabienne a reçu une Médaille de l’Assemblée Nationale du Québec de la Ministre

de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec, Madame Kathleen Weil, en

reconnaissance de sa contribution à la société québécoise à faire avancer la lutte contre le racisme et

la discrimination au Québec et à resserrer les liens de solidarité qui unissent les Québécoises et

Québécois de toutes origines.

Actrice primée, réalisatrice, productrice, considérée encore aujourd’hui par plusieurs comme l’actrice la plus populaire du cinéma haïtien et gagnante de plusieurs prix d’interprétation dont le Ticket d’Or de la meilleure actrice (Barikad) en Haïti, Fabienne fut d’abord mannequin, puis Miss Haïti 2000 et a représenté Haïti à plusieurs concours de beauté en terre étrangère.Elle a joué dans plusieurs productions québécoises tant sur le petit que sur le grand écran (Watatatow, L’Auberge du Chien Noir, Comment Conquérir l’Amérique en une Nuit, de Danny Laferrière, Virginie, Trauma…). Elle réalise et produit en 2008, son premier film, Minuit, dans lequel est tient également le rôle principal. Minuit a été sélectionné au Rendez-vous du Cinéma Québécois en 2009 et au Festival du Film Haïtien de Montréal en 2008.

Fabienne se donne corps et âme pour soutenir et faire briller la culture black et le cinéma indépendant sur la scène internationale. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle sa fondation éponyme a vu le jour. Fabienne se donne pour mission est de continuer à créer des plates-formes qui montrent une diversité des voix, des visages et des points de vue.

Elle contribue aussi chaque année à des campagnes de levées de fonds pour diverses causes sociales, humanitaires, communautaires et culturelles.

Elle est présidente – fondatrice de la Fondation Fabienne Colas – vouée à influencer la façon dont les gens voient le monde à travers le Cinéma, l’Art et la Culture – ainsi que plusieurs festivals internationaux populaires qui attirent chaque année plus d’une centaine de milliers de festivaliers, des stars internationales et une incroyable couverture médiatique parmi lesquels: Le Festival International du Film Black de Montréal – FIFBM– le plus grand festival de films blacks au Canada ; le Festival du Film Black de Toronto – TBFF; le Festival Haïti en Folie (à Montréal) – le plus important festival pluridisciplinaire en dehors d’Haïti à être entièrement consacré à la culture haïtienne; Fondu au Noir, voué à célébrer le Mois de l’Histoire des Noirs à Montréal; le Festival du Film Québécois en Haïti et plusieurs autres.

Fabienne est aussi PDG de Zaza Production dédiée à l’organisation de manifestations culturelles, à la gestion de diverses marques de commerces, de création et gestion de sites web et à la production de films et de contenus indépendants. Son organisation a déjà exécuté des mandats tant pour des entreprises culturelles que pour des sociétés étrangères telles que l’Union Européenne. En 2011, elle obtient 2 licences de deux nouvelles chaînes de télévision sur le câble auprès du Conseil de la Radiodiffusion et des Télécommunications Canadiennes (CRTC). Ceci dans le but de favoriser une meilleure représentativité de la diversité culturelle à l’écran au Québec et au Canada et de donner ainsi une vitrine à ceux qui, autrement, ne seraient vus ou entendus.

Activisme humanitaire

Suite au séisme survenu en Haïti en janvier 2010, Fabienne a été sur toutes les tribunes médiatiques pour interpeller les autorités gouvernementales canadiennes à assouplir les règles d’immigration pour faciliter la venue au Canada de ressortissants haïtiens touchés par le tremblement de terre. Conséquemment, le gouvernement a accéléré la réunification familiale à travers des mesures spéciales et exceptionnelles. Elle a également interpellé les entreprises de télécommunication afin de permettre aux Haïtiens du Canada d’appeler gratuitement leurs proches en Haïti. Ce que la compagnie de téléphone Vidéotron a accepté d’offrir 48heures plus tard, pour une durée de 30 jours. Et enfin, Fabienne a été parmi les milliers de voix à interpeller le grand public à donner généreusement pour la cause, en plus d’avoir elle-même participé à des levées de fonds supportant diverses organisations humanitaires dont La Croix-Rouge.


Activisme social

Actrice de la diversité au Québec depuis 2005, elle est invitée comme telle à divers panels de discussions, conférences, débats, consultations et entrevues sur les questions liées aux festivals, aux représentativités de la diversité dans les médias canadiens et sur le marché de l’emploi. Elle fait du mentorat auprès de divers jeunes et de gens issus d’immigration. Fabienne a fait d’innombrables conférences et interventions dans les écoles et centres communautaires pour parler aux jeunes des milieux défavorisés sur la persévérance scolaire, la réussite, l’estime de soi et l’excellence. Elle continue son combat qui est la représentativité de la diversité sur les écrans et dans les médias ainsi que l’égalité des chances pour tous !


Activisme politique

Fabienne a ouvertement fait compagne pour Barack Obama en 2008. Que ce soit par des appels téléphoniques, via les réseaux sociaux ou par des interventions dans les médias pour commenter la politique américaine, elle a incité sa famille, ses amis et proches ainsi que le grand public aux Etats-Unis à aller voter à ces élections plus qu’historiques. Elle continue de s’impliquer notamment dans sa communauté à chaque élection pour inciter les gens des communautés culturelles et les immigrants à exercer leur droit de vote au Canada dans les élections fédérales, provinciales et municipales.

This post is also available in: Anglais